Corde à sauter : les bienfaits sur votre santé

Pour beaucoup, la corde à sauter n’est qu’un souvenir d’enfance, un outil utilisé pour jouer au jeu de saut à la corde. Seulement, la corde à sauter n’est pas destinée qu’aux enfants. D’ailleurs, l’équipement fait partie intégrante du milieu de la boxe et est employé par les professionnels boxeurs pour améliorer leur condition physique générale. Que vous soyez coach sportif ou amateur de fitness, utiliser une corde à sauter peut-être un bon départ pour vos séances d’entrainement. Voici en détail les bienfaits de l’instrument sur votre santé.

1.   Améliore la santé cardio-respiratoire

Tous les experts s’accordent à dire que la corde à sauter est un excellent exercice cardio-respiratoire. Il s’agit d’un entrainement qui se pratique à haute intensité. Cela signifie que la réponse de la fréquence cardiaque est beaucoup plus élevée que d’ordinaire. L’exercice permet de :

A lire aussi : Quel exercice pratiquer pour renforcer le gainage du dos ?

Faire de la corde à sauter est également bénéfique pour ceux qui sont déjà à risque de maladie cardiovasculaire. Une étude a révélé que pratiquer l’exercice permettait de réduire les facteurs de risque de maladie cardio-vasculaire chez les adolescentes souffrant de pré-hypertension ou d’hypertension limite.

2.   Augmente la densité minérale osseuse

Sauter à la corde implique un impact avec le sol à chaque saut. Ces impacts amènent les os individuellement à se remodeler pour re rafermir, augmentant ainsi leur densité minérale. Avec l’amélioration de la densité osseuse on assiste à un renforcement du système squelettique et des muscles des mollets. Ainsi les personnes qui pratiquent l’exercice du saut à la corde ont moins de risques souffrir de porosité ou de fracture osseuse plus tard dans leur vie.

3.   Aide à maigrir et à brûler des calories

Deux minutes de corde à sauter suffisent pour mettre à rude épreuve l’ensemble du corps : le rythme cardiaque et le travail musculaire augmentent. Cela induit une forte consommation des calories mais aussi des matières grasses et de mauvais cholestérol (LDL). Certains chiffres informent que sauter à la corde à un bon rythme pendant 10 à 15 minutes permet de brûler 200 à 300 calories.

4.   Améliore les capacités cognitives

Sauter à la corde vous rend en soi plus intelligent. Des études démontrent que cet exercice participe au développement des deux hémisphères du cerveau. Aussi, pratiquer de la corde à sauter permettrait de :

  • augmenter la mémoire et la conscience spatiale
  • améliorer ses compétences en lecture
  • devenir plus alerte mentalement.

5.   Améliore la coordination et l’agilité

Le jump roping demande beaucoup de coordination dans une cadence rythmique. Sauter par-dessus une corde dans un schéma répétitif avec endurance peut améliorer les modèles de jeu de jambes et la coordination œil-main. En thérapie, il est souvent conseillé aux personnes adultes ou enfant souffrant de troubles de la coordination de faire des bonds. Avec une corde à sauter, l’exercices n’en serait que plus efficace.

6.   Aide à l’équilibre

Lorsque vous faites de la corde à sauter, vous devez être capable de rester debout de garder votre tronc en assez bonne posture. L’exercice implique également de garder son équilibre entre chaque saut. A mesure donc qu’une personne saute à la corde, elle acquière une certaine dextérité couplée avec un bon équilibre. L’instrument s’avère en conséquence très indiquée pour les personnes qui sont souvent sujettes aux chutes, tremblement et aux trébuchements pour travailler sur leur équilibre global.

7 Renforce les muscles du bas du corps

En plus d’aider à brûler les graisses et à améliorer l’endurance, la corde à sauter est aussi un excellent moyen de renforcer les muscles du bas du corps. Les mouvements répétitifs impliqués dans le saut à la corde font travailler plusieurs groupes musculaires tels que les mollets, les quadriceps, les ischio-jambiers et même les fessiers.

Plus précisément, la pratique régulière de la corde à sauter permettra aux sportifs de développer leurs muscles des jambes antérieures et postérieures. Ces dernières sont responsables du maintien des chevilles, des genoux ainsi que de tout le système musculo-squelettique inférieur qui peut être soumis quotidiennement au stress physique intense tel que celui subi par les personnes pratiquant certains métiers.

En raison des nombreux bienfaits qu’elle procure lorsqu’elle est associée à une alimentation équilibrée ainsi qu’à une hygiène personnelle saine, elle contribue largement au développement harmonieux chez l’enfant.

Il faut varier ses exercices afin d’engager différentes parties des muscles susmentionnés. Il existe notamment plusieurs techniques pour réaliser ces variations nécessaires comme le saut croisé, le saut simple ou encore le saut sur une jambe.

Il faut faire attention lorsque vous commencez votre programme afin d’éviter toute blessure immédiate ou future due à une mauvaise exécution.

8 Favorise la circulation sanguine et lymphatique

Au-delà des bénéfices visibles sur le plan musculaire, la pratique de la corde à sauter offre aussi des avantages pour notre système circulatoire. Effectivement, cette activité physique contribue grandement à améliorer la circulation sanguine et lymphatique.

Lorsque vous faites sauter une corde à sauter, vous sollicitez plusieurs muscles dans votre corps. Lorsque ces derniers travaillent ensemble en coordination pour propulser chaque bond vers le haut et sont donc soumis à un effort plus intense que d’habitude, ils ont besoin d’un apport accru en oxygène et en nutriments pour assurer leur bon fonctionnement.

C’est ici qu’intervient l’amélioration de la circulation : lorsque vos muscles se contractent pendant l’exercice, ils pompent activement du sang riche en éléments nutritifs dans tout votre corps. Cette action favorise aussi l’élimination des déchets métaboliques produits par vos cellules.

La corde à sauter stimule aussi le système lymphatique qui est responsable du transport de certains liquides corporels comme la lymphe ou encore les globules blancs impliqués dans notre immunité naturelle.

Le mouvement répétitif lors du saut entraîne un pompage actif permettant aux vaisseaux lymphatiques de transporter plus facilement ces fluides, effet facilitant ainsi leur évacuation hors du corps via les ganglions situés au niveau des aisselles ou encore des cuisses notamment.

Il faut faire attention si on a déjà une condition médicale affectant la circulation sanguine, comme des varices par exemple, et consulter un médecin avant de commencer toute activité physique intense.