Quel sport pratiquer quand on a mal partout?

Enfants, jeunes comme adultes, tout le monde peut avoir mal partout. Cependant, les douleurs articulaires ne sont pas une raison pour arrêter le sport. Au contraire, vous pouvez trouver soulagement en pratiquant d’autres exercices physiques moins intenses. À cet effet, découvrez ici quelques sports à faire quand vous avez mal partout.

Sport à faire quand on a mal partout : la natation

La natation est le meilleur sport à faire quand on a mal partout. Comme vous le savez, il n’y a pas de pesanteur dans l’eau, ce qui permet de soulager vos articulations du poids de votre corps.

Lire également : Quel sport faire pour s’amuser?

De plus, la natation est un exercice physique qui favorise la musculation de l’ensemble du corps surtout du dos. L’avantage de la natation, c’est que vous pouvez vous dépenser en toute tranquillité.

Sport à faire quand on a mal partout : le yoga

Pour ceux qui n’aiment pas l’eau ou qui n’apprécient pas l’humidité, le yoga est aussi un bon sport à faire quand on a mal partout. Il s’agit d’une activité qui vous détend et vous permet de faire travailler vos muscles tout en douceur. C’est un exercice qui convient parfaitement à tous ceux qui souffrent d’articulations fragiles.

A lire aussi : Quelles chaussures de randonnée choisir pour le GR20 ?

Des activités physiques modérées

Souffrez-vous de douleurs articulaires inflammatoires, traumatiques ou infectieuses ? En effet, quel que soit le type de douleurs dont il s’agit, la pratique d’une activité physique modérée vous fera du bien. Cependant, vous devez éviter les sports tels que le cyclisme, les jeux de raquette et la course à pied.

Opter pour des exercices nécessitant moins de force. Pour trouver l’activité sportive qui vous convient sans toutefois aggraver votre mal, vous devez être à l’écoute de votre corps.

Par exemple, si vous aviez mal au genou, vous feriez mieux de cesser la boxe, l’escalade, le rugby, etc. Par contre, la marche et le golf sont des activités à privilégier.

Par ailleurs, ne poussez pas inutilement votre corps au risque de fragiliser encore plus vos articulations. Avant et après chaque sport, il est recommandé de s’échauffer et de s’étirer. Cela est aussi valable quand on veut pratiquer un sport pour soulager ses douleurs articulaires.

Demandez l’avis d’un médecin

Si vous souffrez de douleurs articulaires, n’hésitez pas à prendre l’avis d’un médecin. En effet, en pratiquant un exercice physique trop important non adapté à votre situation, vous pourrez aggraver vos douleurs articulaires. Consulter ce spécialiste de santé vous permettra donc d’éviter de nombreuses mauvaises surprises.

Ce sont là quelques conseils qui vont vous aider à choisir le bon sport qu’il faut pratiquer quand on a mal partout. Alors, ne perdez plus votre temps et lancez-vous !

Les sports à éviter quand on a des douleurs chroniques

Bien que certains sports soient excellents pour soulager les douleurs chroniques, d’autres sont à éviter. Voici une liste des sports qui peuvent aggraver vos douleurs et qu’il faut éviter :

Le basketball : ce sport est très intense et implique de nombreux mouvements brusques tels que des sauts, des arrêts soudains et des changements de direction rapides. Toutes ces activités peuvent exercer une pression importante sur vos articulations et augmenter votre risque de blessure.

La boxe : bien que la boxe soit un excellent moyen d’améliorer votre force physique, elle peut causer des traumatismes sur l’ensemble du corps. Les coups portés au visage ne sont pas non plus recommandés si vous souffrez de maux de tête ou de migraines.

Le football américain : ce sport nécessite beaucoup d’accélérations, de décélérations et de changements directionnels rapides, ainsi que le contact avec les autres joueurs lors des matchs ou des entraînements, ce qui entraîne souvent des chocs violents.

Le ski alpin : même si c’est un magnifique sport en montagne, il expose directement le corps aux chutes. Il y a aussi des contraintes physiques répétitives liées à la position penchée nécessaire pour glisser.

La course à pied : si vous souffrez déjà de douleurs chroniques dans les jambes, en particulier au niveau de la cheville ou du genou, cette activité pourrait aggraver ces zones fragiles. Les multiples impacts sur des surfaces durcies lorsqu’on court longtemps peuvent les solliciter davantage.

Il faut se rappeler qu’il n’y a pas deux personnes identiques • chaque personne est unique en termes de douleurs chroniques et que ce qui convient à l’un ne conviendra pas nécessairement à l’autre. Si vous êtes incertain quant aux sports qui pourraient aggraver vos douleurs, consultez un professionnel de la santé avant d’entamer une activité sportive.

Comment prévenir les douleurs musculaires après l’exercice physique

Une fois que vous avez choisi le sport qui convient à votre corps et à vos douleurs chroniques, vous devrez aussi prendre certaines précautions pour éviter les douleurs musculaires après l’exercice physique. Voici quelques astuces simples pour prévenir ces douleurs :

• Échauffez-vous suffisamment avant de commencer l’activité physique : un échauffement adéquat peut aider à réduire la raideur musculaire et les courbatures après l’exercice.
• Hydratez-vous correctement : vous devez boire beaucoup d’eau tout au long de la journée, surtout si vous avez une activité sportive planifiée.
• Assurez-vous d’avoir une posture adéquate lors de l’exercice : cela peut aider à minimiser la tension sur les muscles du dos, des jambes ou même du cou.
• Augmentez progressivement votre intensité d’entraînement : commencez lentement et augmentez peu à peu votre rythme ou charge en respectant toujours votre propre corps.
• Effectuez des étirements réguliers après chaque séance d’entraînement : ils permettent aux muscles de se détendre et aident ainsi à réduire le risque de spasmes musculaires ou de blessures plus graves.
• Prenez un bain chaud : après avoir fait du sport, vous devez prendre un bain chaud pour favoriser la relaxation musculaire.
• Parfois, certains outils comme le rouleau en mousse / Foam Roller peuvent grandement aider dans cette tâche. Leur utilisation régulière contribue à améliorer la mobilité et soulager les douleurs musculaires.

En suivant ces conseils, vous pouvez aider votre corps à récupérer plus rapidement après l’exercice physique et éviter les douleurs chroniques ou autres désagréments qui pourraient être causés par une activité sportive intensive. Si vous ressentez des douleurs persistantes malgré ces précautions, consultez un professionnel de la santé.