Quel exercice pratiquer pour renforcer le gainage du dos ?

Le mal de dos est chose courante. Généralement douloureux, s’en prémunir est parfois bien conseillé. L’une des méthodes les plus faciles et rapides à réaliser contre celui-ci depuis chez soi est le gainage. Toutefois, quel exercice effectuer pour renforcer le gainage de son dos ? Ci-dessous une série d’exercices de gainage à faire contre votre mal de dos.

Premier exercice : Le gainage a 4 pattes

C’est évidemment le premier exercice de gainage contre votre mal de dos. Pour le réaliser vous devez impérativement vous mettre à 4 pattes. Ensuite, il vous faudra étendre votre bras et votre jambe qui est opposée de façon parallèle au sol. Vous pouvez le faire de deux manières. En effet, vous pouvez d’une part le faire l’un après l’autre. Notez qu’il est également possible d’effectuer les deux simultanément. L’essentiel de cet exercice est de maintenir votre dos assez droit pour gainer le buste. Effectuez-le autant de fois que vous le pouvez et les résultats seront vite appréciables.

A lire aussi : Quel sport pratiquer quand on a mal partout?

Si vous souhaitez aller plus loin, vous pouvez faire l’exercice en position de pompe. Dans ce cas, vos genoux ne reposeront plus à terre, mais uniquement vos orteils.

A lire en complément : Quel sport faire pour s’amuser?

Second exercice : Le gainage dynamique avec complet du dos

Cet exercice est plus dur à réaliser que le précédent. Toutefois, les résultats y sont les mêmes, voire encore meilleurs. Pour ce faire, vous devez vous allonger à même le sol sur votre ventre. Ensuite, nous n’aurez plus qu’à relever votre tête et vos jambes de temps en temps. Notez que vous devez les relever de façon synchronisée. Cela demande assez d’effort mais les résultats seront au rendez-vous. Vous pouvez effectuer l’exercice autant de fois que vous le pouvez ou que votre corps vous le permette. N’en abusez toutefois pas !

Troisième exercice : Le gainage dynamique avec touche épaule

Comme la première, elle est : réalisée lorsqu’on est à 4 pattes. Elle consiste à toucher de sa main les différentes épaules opposées et de façon répétitive. Elle peut être réalisée en position de pompe pour ceux voulant effectuer plus d’effort. Vous avez également la possibilité de corser votre exercice en changeant fréquemment de positions. Ainsi, vous pouvez passer d’une position bras tendu à la position bras fléchi en vous appuyant sur votre coude. Commencez l’exercice de façon progressive et accroissez le rythme si vous vous en sentez capable.

Pour conclure, notez que ces trois exercices peuvent également être : réalisés de façon cumulée. La satisfaction étant votre seul objectif, c’est à vous de décider quoi faire ou de tout faire. Toutefois, si vous souhaitez les réaliser tous prenez la peine d’effectuer des pauses d’un exercice à l’autre.